Accueil » Frontières Allemandes & COVID-19

L’association transfrontalière PAMINA-Rheinpark / Parc Rhénan, qui regroupe 31 collectivités territoriales et municipalités de part et d’autre du Rhin, regrette que la Région Grand Est a été classée en zone à risque par le Robert Koch Institut (l’équivalent de Santé publique France) suite à l’évolution de la pandémie de coronavirus COVID-19. Les membres du conseil d’administration Rolf Spiegelhalder, Camille Scheydecker et Claus Haberecht espèrent que les conséquences de cette classification seront limitées au strict nécessaire en ce qui concerne la libre circulation frontalière dans l’espace PAMINA.

Les expériences avec les restrictions au printemps dernier ont laissé un goût amer. « Nous souhaitons des solutions pragmatiques analogues à celles de la Sarre, où tout ressortissant de la Région Grand Est soit autorisé à se rendre quotidiennement en Allemagne jusqu’à 24 heures pour des raisons professionnelles, privées et familiales sans être soumis à une quarantaine obligatoire. La protection de la santé doit aller de pair dans la région PAMINA. Nous partons du principe, que les citoyens de notre région se comportent de manière sensée et raisonnable par rapport aux risques connus. La fermeture des frontières n’est pas un moyen approprié ».